Vente d’une quatrième centrale IMPERIUM

Pour NAODEN, le premier trimestre 2019 s’achève par la vente d’une centrale IMPERIUM à destination d’un hôtel-restaurant sur la côte du Pays de Retz. Après la signature d’une convention de partenariat avec la métropole d’Angers fin 2018, en collaboration avec Engie Réseaux, NAODEN signe un contrat de vente avec Inov’on, pour une centrale IMPERIUM. Inov’on est une entreprise prestataire de solutions innovantes, regroupant plusieurs sociétés dont Chrono Flex (spécialiste du flexible hydraulique), Fruizz (agence de communication) ou encore Vents Nouveaux (spécialiste dans l’accompagnement d’entreprises). La société basée à Saint-Herblain (44), a décidé de se rattacher à un nouveau corps de métier : l’hôtellerie et la restauration. En effet, le groupe a racheté L’auberge de la Fontaine aux Bretons, un hôtel-restaurant, situé à Pornic (44). Inov’on souhaite acquérir l’autonomie énergétique et alimentaire pour son nouvel établissement. Le groupe a ainsi fait appel à NAODEN pour la production de chauffage, d’eau chaude sanitaire et une partie de son électricité. En optant pour une centrale IMPERIUM, Inov’on y trouve un fort intérêt : celui de produire sa propre énergie avec des déchets bois provenant de la plateforme BOA de St Viaud situé à 20 kms. Inov’on participe ainsi à l’économie locale. Actuellement NAODEN fabrique dans ses ateliers la centrale IMPERIUM à destination de son client Kerval Centre Armor, un syndicat de valorisation des déchets. La centrale sera opérationnelle d’ici cet...

Naoden confirme son modèle avec 2 nouvelles signatures !

Naoden signe en mai une nouvelle commande avec le syndicat de valorisation des déchets KERVAL pour une centrale IMPERIUM 30 kW électrique.   En Parallèle Angers Loire Métropole signe une convention de partenariat avec Naoden pour la mise en oeuvre d’un projet de valorisation de la fraction ligneuse des déchets verts en vue d’une utilisation dans la chaufferie bois de Monplaisir à l’horizon 2021.   Depuis 2015, Naoden travaille à concevoir des microcentrales bioénergétiques produisant de l’électricité et de la chaleur à partir de déchets bois (secs et humides). “L’innovation que nous apportons réside dans notre capacité à traiter l’ensemble de la chaîne de valorisation du déchet biomasse (préparer > transformer > valoriser) pour répondre aux exigences de nos clients. Ainsi nous convertissons les charges liées aux déchets en un produit financier”, explique Erik Mouillé, président et fondateur de l’entreprise.   Après la mise en place de sa première centrale IMPERIUM à Vertou en 2016 et une seconde vente en 2017 d’une centrale IMPERIUM 3 fois plus puissante auprès de la Communauté de Commune du Haut Pays du Val d’Alzette, Naoden continue son développement stratégique et commerciale en 2018. « L’horizon s’éclaircit étant donnée le nombre de projet en étude. Notre objectif sur 2018 est de 4 ventes. Avec ces 2 signatures, nous sommes confiants et au vu de ce qui se profile, le nombre de vente pourrait même être dépassé. » précise John Bilheur, Associé – Directeur Commercial de la société.   // NAODEN a été nominé au concours Crisalide Eco Entreprise en 2016 et est lauréat du Trophée national de l’Éco-Entreprise Innovante de Pexe France dans la...