Centrale Imperium, nommée lauréate pour le prix de l’innovation 2018

NAODEN a eu le privilège d’obtenir le prix de l’innovation pour son unité IMPERIUM dans la catégorie environnement et énergie. Fabricant français de microcentrales bioénergétiques utilisant le procédé de pyrogazéification, NAODEN (créée en 2015) basée à Nantes, conçoit et fabrique ses centrales dans l’ouest de la France. Ces centrales permettent de valoriser localement des déchets de biomasse solides comme des palettes ou des bois d’élagage, des noyaux de fruits ou d’olive et des coquilles d’argan, en électricité et/ou en chaleur. Elles sont destinées à alimenter, par exemple, les piscines, les EHPAD, les plateformes de déchets, les bâtiments communaux et les bâtiments industriels. Participant au Salon des Maires et des Collectivités Locales du 20 au 22 Novembre 2018, NAODEN a voulu tenter sa chance en s’inscrivant au concours de l’innovation et ça lui a réussi. La centrale IMPERIUM développée il y a tout juste 1 an, a été récompensée par le Salon des Maires avec le prix de l’innovation 2018 dans la catégorie environnement et énergie. La remise des prix de l’innovation a eu lieu le mercredi 24 octobre à Paris afin de récompenser toutes les entreprises qui ont obtenu un prix de l’innovation dans 9 catégories différentes : éclairage, environnement, énergie, aménagement urbain etc… Depuis 2016, NAODEN a installé une centrale IMPERIUM à Vertou (44) sur le site des Côteaux Nantais, un producteur de fruits biologiques. La centrale valorise aujourd’hui des déchets palettes/palox et des noyaux d’abricots. D’ici la fin du premier semestre 2019, 2 nouvelles centrales IMPERIUM 100 seront livrées, la première à la communauté de commune du Pays du Haut Val d’Alzette (57) et la deuxième pour un centre...

Naoden, premiers pas vers l’Afrique

Le salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement s’est déroulé du 02 au 05 Octobre 2018 à Casablanca. Placé sous le signe de l’innovation environnementale et de la modernité, le salon s’est inscrit comme un lieu de rencontres, de partage de projets et de connaissances entre le Maroc, les pays africains et les pays internationaux d’un marché en pleine expansion. Plusieurs acteurs importants se sont présentés au salon Pollutec. Le chef du gouvernement et le ministre de l’énergie étaient présents afin d’effectuer des visites officielles. Naoden a eu la chance d’accueillir à son stand, Madame El Ouafi Nezha, la secrétaire d’état auprès du ministère de l’énergie, des mines et du développement durable, chargée du développent durable. Aujourd’hui, le secteur des énergies renouvelables connaît une dynamique soutenue au Maroc, a indiqué le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rebbah. À travers sa présentation, il a mis en exergue les perspectives prometteuses de ce domaine dans le cadre du développement durable qui renforce l’équilibre entre les dimensions environnementales, économiques et sociales. Les différents acteurs marocains et africains présents ont bien faire ressentir leur engagement envers ce secteur. En effet, ces pays africains souhaitent appuyer les transitions énergétiques et écologiques ainsi que l’adaptation au changement climatique pour rétablir un climat environnemental stable. Le Maroc, engagé dans une approche volontariste pour faire face aux enjeux climatiques, a alors mis en place des actions lui permettant à la fois d’afficher un bilan positif en matière de développement durable et de concrétiser la transition énergétique. Cette volonté politique trouve aujourd’hui sa place dans la Loi cadre portant Charte...

Naoden, retour sur les premières assises nationales de la pyrogazéification

Le mercredi 26 septembre se déroulaient à Nantes les visites techniques des premières assises nationales de la pyrogazéification. L’occasion pour Naoden de montrer aux personnes présentes le cap franchi par la société ; c’est-à-dire, le fait de passer du statut de start-up au statut d’entreprise « industrielle ». Naoden dévoilait le nouveau design de sa centrale bioénergétique en cours d’assemblage final dans son atelier. Les premières impressions ont été très positives et beaucoup de personne, sur les 80 présentes ont salué le travail fait par les designers et ingénieurs Naoden sur la compacité et l’accessibilité des différents équipements indique Cyril Terrien, responsable développement. A ce jour deux gammes de produits existent chez Naoden. La centrale IMPERIUM produit de l’électricité et de la chaleur sur le principe de cogénération (45kWe/90kWth ou 90kWe/160kWth). Elle s’adresse principalement aux collectivités souhaitant mettre en place un nouvel exutoire pour leurs déchets verts dans une dynamique d’économie circulaire. L’autre centrale, dénommée NOBILIS, produit uniquement de la chaleur (200 ou 330 kWth). Elle s’adresse au marché du verdissement de l’usage du gaz. On retrouve par exemple les industriels consommateurs de chaleur avec une problématique de déchets et de taxe...