Comment s’engager pour l’environnement au quotidien ?

S’engager pour l’environnement et l’économie circulaire : mode d’emploi À l’heure où la crise écologique se fait de plus en plus menaçante, les mentalités évoluent rapidement et les Français se montrent davantage curieux vis-à-vis des manières permettant de s’engager pour l’environnement. De nos jours, il existe différentes façons de se mobiliser pour un monde plus écoresponsable. On vous explique comment vous y prendre sur cette page. Choisir un fournisseur d’électricité verte pour son logement La consommation d’énergie est un enjeu vital pour la préservation de l’environnement et des ressources naturelles. Plutôt que de vous abonner à un fournisseur d’électricité traditionnelle (produite via le charbon ou le nucléaire), privilégiez un fournisseur d’électricité verte écoresponsable. L’électricité verte est une énergie produite grâce à de l’énergie renouvelable, comme : l’éolien ; le solaire ; l’hydraulique ; la géothermie ; la biomasse. Ainsi, avec un contrat d’électricité verte, vous pouvez facilement vous engager en faveur de l’environnement et du développement des énergies renouvelables en France. Comparatif : faut-il choisir Enercoop, Planète Oui, EDF ou Eni ? Avec la prise de conscience généralisée autour de l’écologie, de nombreux fournisseurs d’énergie ont commencé à proposer des offres d’électricité verte. Pour être vraiment écoresponsable, faut-il choisir un fournisseur comme Enercoop, Mint Énergie, ilek ou Planète OUI ou plutôt se tourner vers un comparatif des fournisseurs classiques comme Engie, Total Direct Énergie, EDF ou Eni ? Sans surprise, ce sont les fournisseurs exclusivement verts qui s’engagent le plus fortement en faveur de l’écologie. Pour en apprendre davantage à ce sujet et comparer les fournisseurs écologiques, consultez le classement de Greenpeace via ce lien.   Alimentation : privilégier la consommation...

Naoden réalise une nouvelle levée de fonds de 1,6 million d’euros, poursuit son industrialisation et s’ouvre une porte vers l’étranger

Naoden, concepteur, fabricant et installateur de centrales bioénergétiques a levé plus de 1,6 million d’euros grâce à de nouveaux investisseurs. Basée à Nantes, Naoden utilisera le capital pour industrialiser sa technologie modulaire de valorisation énergétique des déchets pour la production de masse. La start-up renforcera également ses équipes commerciales et industrielles afin d’encourager sa croissance.      La technologie de Naoden est essentielle pour accélérer le passage à des villes et des industries durables. Elle constitue une innovation phare pour l’économie circulaire en proposant une alternative simple et hors réseau aux énergies fossiles comme le gaz naturel, le propane ou le fioul.        Grâce à la pyrogazéification des déchets solides, la solution modulaire d’énergie verte de Naoden peut générer de la chaleur, ou de la chaleur et de l’électricité (cogénération), pour une utilisation dans les collectivités ou les industries. Cette solution relève le défi de la production d’énergie durable, tout en ayant un impact positif sur la gestion des déchets. Le marché potentiel de la valorisation énergétique des déchets est important, avec plus de 5 millions de tonnes de biomasse déjà récupérées par les chaudières à biomasse, et des millions de tonnes supplémentaires de déchets de bois produites chaque année. A lui seul, ce flux de déchets pourrait donner lieu à l’installation de 10 730 unités de cogénération Imperium 100 de Naoden, pour produire de l’électricité et de la chaleur.        Afin d’optimiser son développement, Naoden continuera à recevoir le soutien de plusieurs de ses investisseurs sur différents aspects : commercial, marché, stratégie et export. Les technologies de Naoden feront également parties du portefeuille de solutions d’énergie durable...

L’histoire de la pyrogazéification

Depuis quelques temps, le mot pyrogazéification est réapparu. On en parle comme d’une solution aux enjeux environnementaux en vigueur. La pyrogazéification, contrairement à la méthanisation qui repose sur le processus naturel de fermentation des déchets, consiste à les chauffer à plus de 1000°C en présence d’une faible quantité d’oxygène. Mais dans quel contexte la pyrogazéification a-t-elle émergée ? D’où vient la technique de la pyrogazéification ? Quels sont les avantages de la pyrogazéification ? Nous vous en disons plus grâce à l’expertise de Naoden, appuyée de documents d’archive. « La première règle de l’écologie, c’est que tous les éléments sont liés les uns aux autre. » – Barry Commoner, biologiste     La gazéification : une découverte du 19e siècle, qui deviendra un élément majeur de la France sous l’Occupation L’ancêtre de la technologie mise au point par Naoden, est la technologie des gazogènes. Ils utilisent le principe de gazéification à partir de matière carbonée. Cette découverte a eu lieu au début du 19e siècle, plus précisément en 1814, lorsque furent mises en évidence les qualités combustibles des gaz s’échappant des hauts fourneaux de l’industrie sidérurgique. Entre 1857 et 1895, de nombreux ingénieurs effectuent des recherches afin de créer des moteurs utilisant ces gaz. C’est en 1904 qu’Henry Cesbron effectue la première installation expérimentale d’un gazogène sur un véhicule routier. Lors de la Première Guerre Mondiale, ces réalisation expérimentales se poursuivent. Avec l’effort de guerre fourni, La France peine à se fournir en pétrole, la main d’œuvre se fait plus rare, les coûts des matières premières augmentent… À la suite de ces difficultés d’approvisionnement apparues au cours de la guerre, la nécessité de disposer...

Comment maîtriser sa production énergétique ?

Comment maîtriser sa production énergétique et faire des économies d’énergie ? Réduire la dépense énergétique des entreprises ou encore des collectivités est un enjeu important dans la lutte contre le changement climatique et l’épuisement des ressources. Pour cela, il s’agit d’avoir une meilleure maîtrise de sa consommation et la réduction de la surconsommation. Des moyens existent pour maîtriser sa production énergétique et faire des économies d’énergie, cela passe par le choix de son fournisseur d’électricité et par l’adoption de bonnes habitudes. Choisir son fournisseur d’électricité Pour faire le maximum d’économies d’énergie, il faut déjà choisir un fournisseur d’électricité qui va vous permettre de réduire votre facture. Une trentaine de fournisseurs d’électricité se partagent le marché de l’énergie, ce qui ne rend pas votre choix facile. Le numéro des fournisseurs d’électricité comme Total Direct Energie, Engie ou encore Eni Pour souscrire à un contrat d’électricité, vous devez contacter le fournisseur de votre choix. Pour cela, il vous suffit d’appeler le service client du fournisseur et de procéder aux démarches de souscription. Si vous souhaitez réduire la facture de votre entreprise, nous vous conseillons de souscrire chez un fournisseur alternatif. Ces fournisseurs sont moins chers que le fournisseur historique EDF car ils proposent des offres de marché dont les tarifs sont inférieurs au tarif réglementé en vigueur. Parmi les fournisseurs alternatifs, on peut notamment citer Total Direct Energie. Le numéro Direct Energie pour joindre le service client et souscrire à une offre est le : 01 88 45 98 17. Ce numéro est réservé à ceux qui ne sont pas encore clients du fournisseur et qui souhaitent le devenir. Le service...